Mylène st-Sauveur et Pierre-Paul Alain

Embrasser pour la première fois à l’écran

Ce qui est difficile quand il y a plusieurs comédiens dans la même série, c’est que nous sommes toujours ensemble, sans arrêt. Tomber en amour avec son partenaire de jeu sur un plateau est parfois quelque chose qui se passe. Il a fallu que je l’expérimente par moi-même pour comprendre la différence entre être en amour avec le personnage et l’être avec la vraie personne.

Il n’est pas évident de vivre son premier baiser alors que celui-ci se fait à l’écran. Quand cela arrive, on n’est pas nécessairement rendu à cette étape-là dans sa propre vie.

Parfois les parents ne sont pas au courant de ce que le jeune acteur a eu à jouer dans sa journée. Si le jeune comédien n’a joué que des scènes émotives, il ne faut pas, lorsqu’il arrive à la maison, que son parent l’engueule parce qu’il n’a pas fait sa chambre. Ça se peut qu’il trouve ça difficile si cela arrive. Il se peut qu’il ne se sente pas bien le soir parce qu’il a investi toutes ses émotions dans son travail d’acteur. Comme parent, il faut comprendre et savoir par quoi le jeune adulte est passé comme comédien sur le plateau.

S’il y a des scènes dans lesquelles le jeune ne se sent pas à l’aise de jouer, il faut qu’il se sente capable d’en parler à son parent, qui lui, en parlera à l’agent. Celui-ci pourra alors faire le lien avec l’équipe de production. Il faut établir une limite, en tant que parent, entre ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas. Ce n’est pas parce que c’est déjà écrit dans le scénario que le comédien n’a plus le droit refuser de jouer la scène. Tant que ce n’est pas tourné, on peut avoir un droit de regard sur les scènes plus difficiles, en parler avec la production. Il faut faire ses demandes. Il faut que tout soit dit. Le parent et le comédien doivent s’asseoir avec le réalisateur afin que celui-ci explique comment la scène va être tournée et comment ce sera fait. Par exemple, un élément sexuel peut être suggéré au lieu d’être joué par le comédien adolescent. Il ne doit pas nécessairement être montré. Certains réalisateurs ont parfois une vision selon laquelle il faut que la scène soit vraie, que ce soit brut. Parfois, ce n’est pas nécessaire. Il faut garder son intégrité et se respecter à travers ça. Si on dit à un comédien : « Si tu n’acceptes pas de jouer cette scène, je te remplace… », celui-ci devrait répondre : « Eh bien, remplacez-moi ! Si vous ne me respectez pas assez, vous ne me méritez pas ! »

Il faut être à l’écoute de l’acteur et lui demander s’il a envie de jouer une scène particulière. Il faut encadrer le comédien, car il évolue avec des adultes dans un environnement professionnel.

Est-ce que vous avez déjà été confronté à des situations de tournage difficiles ?

  Article précédent Article suivant